Aujourd'hui nous sommes le 18/10/2017 il est 04:56:20 Bonne journée !

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Muguet de maiTradition oblige… aujourd’hui je parle du muguet de mai et fleur "porte-bonheur", le Convallaria majalis, de la famille des Liliacées. Son nom latin nous indique que cette petite vivace d’environ 30 cm, pousse au mois de mai dans les vallées. De là on l’appelle parfois « Lis des vallées », comme son nom en anglais ; « Lily of the valley ».

On retrouve le muguet, de façon spontanée, dans les sous-bois humides à terrain calcaire, de l’hémisphère Nord. Dans nos jardins on le cultive comme couvre-sol, tapissant ainsi un endroit à l’ombre ou mi-ombre. Par son rhizome traçant, que l’on appelle souvent griffe, le muguet peut devenir envahissant. On peut le mettre en pot et décorer ainsi un coin de table à l’intérieur ou sur le balcon. Il peut aussi servir pour habiller un endroit ombragé de votre terrasse.

Au mois de mars, le muguet commence à nous montrer ses deux feuilles ovales et larges, engainant, à la base, sa tige unique. Cette tige, ou brin, porte 4 à 12 fleurs en clochettes (rarement plus), d’un blanc pur, libérant son délicat parfum durant 3 à 4 semaines, d’avril à mai. Ensuite ses fruits, des petites baies rondes, deviennent rouges à maturité de juillet à octobre. On peut planter le muguet au printemps (celui qu’on vient de nous offrir s’il est en pot…), en mettant une bonne poignée de sable mélangé à un peu de compost mûr dans le trou de plantation. Mais planté ainsi, le muguet prend parfois plusieurs années pour refleurir et prospérer. Il est donc préférable de planter ou diviser vos plants à l’automne.

Le muguet est « la fleur porte-bonheur », et cela ne date pas d’aujourd’hui ! Il faisait déjà partie des fleurs « porte-bonheur » au temps des Celtes où il était offert aux bien-aimé(e)s pour fêter l’arrivée du printemps et, au Moyen-Age, quand les fiançailles étaient annoncées au mois de Mai, l’homme accrochait quelques brins au-dessus du seuil de la porte de sa promise. La tradition d’offrir du muguet le 1er mai, remonte à Charles IX qui avait pris comme habitude d’offrir, ce jour-là, un brin à son entourage en lui souhaitant une bonne saison prospère.

La force symbolique du muguet en tant que « fleur porte-bonheur » est toujours bien vivante. Il représente les noces de 13 ans de mariage et dans le langage des fleurs il annonce le retour du bonheur. Mais pour certains puristes, le muguet porte seulement bonheur si le brin se compose de 13 clochettes…

Bien que le muguet soit une fleur porte-bonheur, je déconseille vivement de le cultiver si vous avez des enfants. Les petites baies rouges ressemblent à des petits bonbons qui attirent le regard et la curiosité des enfants, elles sont extrêmement toxiques. Toute la plante l’est également par la présence d’hétérosides cardiotoniques et de saponosides. Le fait de mâcher un brin, ou d’avaler des baies ou feuilles déclenche des troubles digestifs suivis de troubles du rythme cardiaque et d'une accélération de la respiration. La mort est provoquée par l’arrêt cardiaque. Alors pour qu’il ne devienne pas « fleur de malheur », je conseille d’enlever les brins de votre muguet dès la fin de sa floraison, ainsi il n’attirera pas le regard des enfants en fin d’été. L’intoxication chez l’adulte est souvent due à la confusion possible avec l’Ail des ours, Allium ursinum L. dont on peut consommer les feuilles.

Si quelqu’un vous a offert quelques brins aujourd’hui, n’oubliez pas de changer souvent l’eau. Le muguet contamine l’eau du vase qui devient rapidement toxique et peut provoquer des violents maux de tête.

Alors ce 1er mai, jour du muguet avant d’être celui de la fête du travail… on en offre pour que le bonheur frappe à la porte de ceux qu'on aime.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Propulsé par Frédéric Grimbert