Aujourd'hui nous sommes le 26/06/2017 il est 07:57:17 Bonne journée !

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

fonte des semis

La fonte des semis est une des maladies les plus redoutées des jardiniers. Elle est l’œuvre de plusieurs champignons tels que le Botrytis ou encore le Pythium. Elle attaque tous les semis des plantes potagères quand la germination est en cours. Son apparition est directement liée au type de terre utilisée pour faire les semis.

 

Les champignons responsables de cette maladie sont naturellement présents dans le sol. Vous augmentez le risque de fonte des semis lorsque vous utilisez un mélange de terre du jardin, quand celle-ci est compacte ou que vous l’utilisez sans terreau. Ces champignons se développent durant l’hiver et que les flaques d’eau stagnent. Ils restent alors souvent présents en grand nombre dans la terre du jardin quand la période des semis arrive.

Ces champignons s’attaquent aux graines quand celles-ci commencent à gonfler. On les reconnaît si les semis se lèvent irrégulièrement. Certaines graines ne sortent pas et les pousses qui survivent sont très vite affaiblies. Leurs bases se rétrécissent et elles succombent dans les jours suivants. Au stade final, la terre des godets se couvre d’une fine couche blanchâtre.

Malheureusement il n’y a plus de solutions quand la maladie s’est installée parmi les semis. Par contre, avec quelques précautions, vous pouvez éviter l’apparition de cette maladie redoutable :

  • Quand vous arrosez votre potager, évitez que l’eau ne stagne, ainsi la terre devient moins compacte et on limite fortement le développement de ces champignons.
  • Une désinfection après le nettoyage des outils et godets ou caissettes limite aussi les risques de contamination.
  • Semez vos futures plantations durant les périodes spécifiques adaptées aux plantes. La bonne température au moment des semences limite aussi les risques.
  • Arrosez vos semis la première fois avec une décoction de prêle diluée à 20% dans de l’eau de pluie. Ensuite vous pourrez continuer les arrosages sans décoction, mais, dès l’apparition des plants, il est conseillé d’en pulvériser sur les feuilles tous les 15 jours. Le prêle protège les plantes de cette maladie provoquée par les champignons tout en stimulant leur croissance.
  • L’utilisation d’un terreau du commerce est conseillé, puisqu’il est, en principe, exempt de ce type de champignons. Vous pouvez enrichir ce terreau sans risques avec 30% d’un compost bien mûr et d’un peu de charbon de bois écrasé.

Avec ces quelques gestes essentiels vous évitez surtout d’utiliser des produits qui ne servent à rien, puis qui sont néfastes pour les sols et vous participez ainsi activement à garder ou remettre notre écosystème en équilibre.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Propulsé par Frédéric Grimbert