Aujourd'hui nous sommes le 14/12/2017 il est 23:43:06 Bonne journée !

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

IMG 0596

 

Ces 3 lettres sont l’abréviation pour Bois Ramifié Fractionné. Elles nous arrivent de chez nos amis québécois durant les années 1970.  Ces dernières années, l’utilisation de BRF devient de plus en plus fréquente. C’est une magnifique manière de recycler tout le petit bois de taille d’entretien. En utilisant le BRF en paillage, on imite ainsi ce qui se passe dans les forêts. Merci le Québec !

 

 

On appelle ainsi les copeaux qu’on obtient par broyage le BRF. Le type de bois qu’on va utiliser pour le fabriquer viendra exclusivement des bois à feuilles. Seulement les branches de moins de 7 cm de diamètre conviennent. C’est ce qu’on appelle le bois énergie par son rapport C/N (teneur en carbone et azote) qui est de 600. 

 

 

On fait du BRF aux moments des tailles d’entretien ou d’élagage. On va éviter d’ajouter les branches mortes et sèches qui apportent peu de nutriments et qui risquent de pomper l’eau du sol. La période idéale pour faire du BRF reste la fin d’automne puisque c’est à ce moment que les bois des feuillus rentrent en dormance, sans feuilles. Plus il y a diférentes essences de bois, mieux sera la qualité du BRF. Quand les branches sont encore assez jeunes, la lignine est en formation et se dégrade plus facilement par les champignons et les bactéries qui vont venir s'installer dans le BRF. On peut utiliser tout type de bois sauf les résineux qui apportent de l’acidité, et les thuyas qui sont toxiques. On entend parfois dire que le BRF acidifie le sol même sans la présence de bois résineux, mais ça n’a jamais été constaté, le contraire si.

 

Par le fait que ce bois est jeune, il contient beaucoup de nutriments comme des enzymes, des protéines, des tanins, des huiles essentielles, etc. Une aubaine pour notre sol ! 

Le moment idéal d’utilisation est aussi l’automne. Il faut savoir que quand on étale le BRF en fines couches sur le sol (5 cm), les bactéries et les champignons sont les premiers à attaquer la lignine du bois pour le dégrader en humus. Pour ce faire, les champignons vont puiser l’azote dont ils ont besoin dans le sol. Ce phénomène s’appelle « la faim d’azote ». De là l’importance de l’épandre durant la période où les plantes sont en dormance, ou quand elles ne sont pas encore plantées ni semées. C’est aussi la raison pour laquelle on va stocker le BRF fait avec de la taille d’entretien lors de la belle saison, dans un endroit un peu à l’écart de nos plantations. L’idéal c’est d’avoir un air de compostage où vous pouvez faire un compartiment pour le BRF. 

 

IMG 0895Dans notre couche de BRF va s’installer tout un monde de pédofaune (les collemboles, les acariens, les vers de terre, etc.) et leurs déjections apportent à nouveau de l’azote disponible à la terre. Ainsi, en respectant ce cycle, les plantations ne souffriront pas de cette petite période sans azote. À l’arrivée du printemps, on va incorporer cette couche de BRF, devenue en partie de l’humus, de 5 à 10 cm dans le sol en le griffant légèrement.

 

En utilisant le BRF, on peut redonner de la vie à une terre morte, certes, cela prendra environ 7 ans pour lui redonner sa productivité optimale, mais tout a un prix… Quand on expérimente le BRF, on constate assez rapidement une amélioration de la structure du sol. La pédofaune aère cette couche qui est trop souvent compactée et sans aucune présence de vie. Par cet apport en humus, qui nourrit la terre, le rendement des cultures s’accroît. D’autres avantages sont qu’on a moins besoin d’arroser et les plantes redeviennent de plus en plus résistantes aux maladies et aux parasites.

 

Personnellement, j’ai déjà testé, aussi bien dans des potagers que dans des jardins d’ornement comme paillage, mais aussi pour démarrer une lasagne, une butte ou encore comme première couche dans un composteur. Parfois quand j’en ai trop, mais c’est rare, je l’utilise pour refaire des chemins pour éviter la pousse des mauvaises herbes.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Propulsé par Frédéric Grimbert