Aujourd'hui nous sommes le 18/10/2017 il est 04:59:12 Bonne journée !

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Une bombe à graine fraîchement roulée

Les seed bombs, ou bombes à graines, sont, pour les plus connues, de petites boulettes constituées d’argile, de terre et de graines. Il en existe différentes variantes qui sont toutes réalisables à la maison, en activité avec des enfants ou en groupes dans les associations.

L’histoire des bombes à graines débute avec Masanobu Fukuoka au Japon. Microbiologiste passionné, il commence assez rapidement à douter des progrès apportés par l’agriculture scientifique et retourne à la ferme de son père sur l’île Shikoku. Ses recherches agricoles, inspirées par les grandes sagesses puisées dans les racines bouddhistes, Shinto, taoïste et zen, le guident dans sa quête d’une agriculture respectueuse et pérenne. Pour atteindre des endroits difficilement accessibles, il a mis au point sa technique 100 % naturelle. 

Ses petites boulettes, constituées de terre, d’argile et des graines, sont vite baptisées « seed bombs » et ont connu un franc succès à New York durant les années ’70. 

C’est Liz Christy, fondatrice des potagers urbains à New York, qui lance la « Gardening Guerilla » en 1973 pour refleurir les friches laissées à l’abandon en pleine agglomération. Les habitants se sont pris au jeu et cet été-là fut un des plus fleuris de l’histoire new-yorkaise.

Dès ce printemps, lors de vos promenades en ville, dans le bourg d’un village ou en rase compagne, n’hésitez pas à vous munir de bombes à graines pour en lancer là où cela manque de couleurs. 

Il existe plusieurs façons de fabriquer des bombes à graines. On peut, par exemple, remplir des coquilles d’œufs avec de la terre, du compost et quelques graines. C’est facile à faire sauf qu’il faut réussir à bien recoller les coquilles. Une autre méthode consiste à confectionner les bombes à graines, bien à l’avance, à base de deux doses d’argiles pour une dose de terre mélangée à du compost. Faites-en une pâte avec, de préférence, de l’eau de pluie et placez quelques graines au centre de la boulette avant de la refermer sur elle-même. Laissez sécher et votre bombe à graine est prête à l’emploi.

Lancer des seed bombs dans la nature n’est pas le geste d’un instant car parmi les graines utilisées on y retrouve des vivaces et des annuelles qui font des graines et se ressèment d’elles-même d’année en année. Si elles s’y plaisent, elles vont coloniser l’endroit et la rendre agréable à l’oeil.

Commentaires   

0 # bernard 02-01-2017 12:40
il me semble que je connais cette tete!!!!

a merignac????????
Répondre | Répondre en citant | Citer | Signaler à l’administrateur
0 # Marc 04-01-2017 00:07
Bonjour
Quelle est la quantité d'eau qu'il faut mettre ? Quelle doit être la texture de la pâte obtenue ? Comment procède t'on au séchage ? Combien de temps peut-on conserver les bombes avant de les utiliser ? Merci pour vos réponses.
Cordialement
Répondre | Répondre en citant | Citer | Signaler à l’administrateur
+1 # Klara 04-01-2017 11:19
Bonjour Marc,
il faut très peu d'eau, juste de quoi obtenir une pâte qu'on peut mettre en boule. Quand on ajoute trop d'eau, le temps de séchage est trop long et il y a un risque de germination. L'astuce pour sécher les petites bombes est de les placer sur du papier absorbant, plusieurs plis, et de le changer dès qu'il est humide. Cela peut prendre plusieurs jours avant qu'elles soient complètement sèches. Par la suite, on peut les stocker dans une boite à chaussures ou autre, tant qu'il n'y a pas trop de variation en température et à l'abri de la lumière. Conservées de de cette façon, vous pouvez les garder plusieurs années mais ça serrait dommage... Je vous souhaite beaucoup de plaisir à partager avec les seed bombs !
Cordialement, Klara
Répondre | Répondre en citant | Citer | Signaler à l’administrateur
0 # Marc 04-01-2017 23:09
Merci beaucoup pour vos précisions. Je compte en faire avec mes enfants pour leur montrer qu'on peut s'occuper de la nature même en hiver tout en habitant en ville. Au plaisir de vous lire. :-)
Répondre | Répondre en citant | Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Propulsé par Frédéric Grimbert