Aujourd'hui nous sommes le 23/08/2017 il est 16:46:38 Bonne journée !

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

laat deze tuinpot met meiklokjes leveren 550x550 27466La réponse est bien évidemment oui. La culture en pot, ou en jardinière, est très facile à effectuer pour le muguet (dont le nom latin est Convallaria majalis). On peut le cultiver seul dans un pot ou même avec d’autres plantes. Dès que les beaux jours arrivent, le muguet embaume d’un parfum envoûtant le balcon, la terrasse ou encore l’intérieur de vos habitations.

 

Le muguet a un système racinaire qu’on appelle griffes ou parfois rhizomes. Quand on le plante, le petit bout blanc doit pointer vers le haut en couvrant les rhizomes d’un mélange de terreau et de compost, de telle façon que la pointe sort à peine de la surface. Il exige une terre très riche en nutriments et pour y arriver on va mélanger de la bonne terre du jardin, environ 45%, avec du compost mûr, dans les mêmes proportions, qu’il est conseillé de compléter avec du sable afin d’obtenir un meilleur drainage. Quelques morceaux de pots cassés au fond du pot utilisé va faciliter l’évacuation du surplus d’eau.

Pour obtenir le meilleur résultat possible, il est important que le pot soit bien propre et exempt de maladies. Un bon lavage dans de l’eau vinaigrée est une très bonne solution. Le muguet aime que la terre soit bien drainée d’où l’importance de mettre quelques morceaux de pots cassés dans le fond. C’est l’une des plantes qui a besoin d’une terre toujours fraîche, mais non inondée.

La quantité des futures plantes fleuries va dépendre du nombre de rhizomes, l’envergure de votre pot et le moment de plantation qui est de préférence à l’automne. Après chaque plantation, arrosez bien pour que les racines (ici des griffes) collent bien à leur nouvelle terre. Les plantes achetées en pot se rempotent l’automne suivant dans un pot d’une taille à peine supérieure.

Comme toute plante en pot, le muguet cultivé ainsi a besoin d’être arrosé d’avantage qu’en pleine terre, même durant la période hivernale. Mais ces nombreux arrosages ont la fâcheuse tendance de “laver” la terre de ses nutriments dont il a tant besoin. Il est alors conseillé d’ajouter des apports en nutriments 6 mois après l’avoir mis en pot. Ces apports sont idéalement faits de compost mûr ou de vermicompost dont le jus récolté donne les meilleurs résultats.

Le muguet est une plante qui se plaît très bien à l’ombre et qui résiste parfaitement aux gelées, il peut donc rester dehors, dans son pot ou jardinière, toute l’année. Parfois il met plusieurs années avant de fleurir ou de refleurir, il doit juste s’acclimater et trouver son petit espace et nutriments à lui.

Mais n’oublions pas que le muguet est une plante dont toutes les parties sont toxiques. Il produit en fin d’été de petits fruits rouges qui ressemblent à des bonbons. Il est donc conseillé d’enlever systématiquement les fleurs dès qu’elles sont fanées, sans couper les feuilles qui vont nourrir les racines ou rhizomes pour l’année suivante.

En cas d’ingestion contactez sans attendre le centre anti-poison de votre région.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Propulsé par Frédéric Grimbert