Aujourd'hui nous sommes le 14/12/2017 il est 23:52:27 Bonne journée !

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

purin consoude 163412

 

Une des plantes à avoir absolument dans un jardin éco-responsable est la consoude et cela pour plusieurs raisons. Depuis l’Antiquité, la consoude est connue pour ces pouvoirs médicinaux. De son nom latin Symphytum, on trouve une multitude d’espèces horticoles, mais la plus répandue reste l’officinale. Le nom « consoude de Russie », que l’on entend souvent, est un nom fourre-tout qui ne désigne aucune espèce ou variété.

 

Native d’Europe et d’Asie d’Ouest, elle s’est propagée sur les grands axes européens par les pèlerins et les gens de voyage. Dioscoride la mentionne dans son traité « De materia medica » au début de notre ère. Durant 19 siècles, elle est devenue très à la mode en Angleterre puis a conquis l’Amérique durant les années 60.

 

La consoude est connue grâce à son action consolidante dans le monde des plantes médicinales. Il suffit de mettre quelques feuilles fraîches sur une fracture pour que celle-ci guérisse plus rapidement. C’est grâce à sa teneur en allantoïde que la consoude accélère la formation de nouvelles cellules, aussi bien de la peau que ceux des os. La consoude est conseillée par Marie Treben en usage externe en cas de rhumatismes, gonflements d’articulations, luxations, foulures, goutte, meurtrissures, hématomes, fractures, douleurs de moignons d’amputation, douleurs de la nuque, etc.

Si c’est une plante convoitée par la médecine, elle l’est aussi par les permaculteurs et autres jardiniers ayant une conscience écologique.

 

La consoude a un système racinaire profond qui est capable de ramener du sous-sol de nombreux oligo-éléments et minéraux. C’est une des raisons pour laquelle on la plante souvent autour des arbres fruitiers. C’est un excellent ami des pommes de terre et des tomates qui profitent de sa capacité d’échanger la potasse dont ils ont besoin. 

 

Le purin de consoude contient du calcium, du fer, du cuivre, du potassium, du bore, du manganèse et du zinc qui vont largement stimuler la croissance des plantes et renforcer leur résistance. Ce purin se prépare avec 100 g de fleurs, feuilles et tiges fraiches pour 1 litre d’eau de pluie. Il va combler leurs éventuelles carences en potasse et/ou en azote quand il est pulvérisé sur les jeunes plants à feuilles, à mettre aux pieds des légumes-fruits, puis répéter l’opération au cours de leur croissance. On peut utiliser ce purin pur après l’avoir filtré. Sous forme de décoction, la consoude est efficace contre les mouches blanches. 

 

La consoude se multiplie de plusieurs façons. Par semis, je conseille de les garder la première année dans une serre froide avant de les repiquer en pleine terre au printemps suivant. Quand la touffe devient importante, on peut la diviser au printemps en veillant que la plante mère garde assez de racines. En hiver, on peut prélever quelques racines pour en faire des boutures. Une fois planté, il faut lui laisser de la place pour prospérer 60 cm entre elles et toute autre plante. Comme il reste en place durant plusieurs années, il faut tenir compte de l’espace dont il a besoin.

 

La consoude est aussi excellente pour le compostage. Avec son rapport carbone/azote et tous ses autres nutriments comme le calcium, le potassium, le phosphore, le fer, la silice, etc., on peut l’utiliser pour le compost de différentes manières. On peut couper ses feuilles et les poser à même le sol entre les plantations : elles feront office de paillage nourricier qui évitera la venue des rongeurs qui adorent la paille.

Si vous constatez que votre compost a du mal à monter en température, je vous conseille de couper grossièrement quelques feuilles et de l’incorporer, en couches, entre les matières déjà présentes. 

Un plant de consoudes supporte qu’on coupe ses feuilles 6 à 7 fois par an, ce qui fait d’elle une plante phare du jardin éco-responsable. L’idéal c’est d’avoir des pieds de consoude dans plusieurs endroits de votre jardin.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Propulsé par Frédéric Grimbert