Aujourd'hui nous sommes le 23/08/2017 il est 16:37:18 Bonne journée !

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Paillage

Quand on observe la nature on constate que le sol n’est pas nu. Il est couvert en permanence d’une couche de feuilles et de brindilles, sorte de paillage naturel, qui le protège des agressions. Les éléments naturels qui agressent le sol sont le soleil, le vent, la pluie et le froid.

 

A force d’être agressé, le sol va se transformer en poussière par le soleil et ce sable va être emporté par le vent ou encore le ruissellement des pluies. Le froid se chargera à ce moment de tuer en partie les organismes qui rendent le sol vivant.

Pour éviter cette catastrophe écologique, on va imiter la nature à l’aide de paillages. Ces paillages vont limiter l’évaporation de l’humidité de votre sol en saison chaude. Ainsi on peut réduire les arrosages et parfois même les supprimer.

Une couche épaisse de paillage en hiver (10 à 15 cm), constitue une isolation efficace contre le froid. C’est un moyen de protéger les espèces moins rustiques ou jeunes. Puis il va contribuer à la survie de la faune dans votre sol.

Un paillis suffisamment épais, 10 cm environ, empêche la germination des mauvaises herbes par la privation de lumière. Ce qui évite, en partie, la corvée ingrate du désherbage.

Et pour terminer, en se décomposant lentement, le paillage végétal se transforme en humus et contribue ainsi à la fertilisation de votre terre en améliorant sa structure physique. Il est à noter que les paillages à base de résineux, type pin, peuvent acidifier la terre.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Propulsé par Frédéric Grimbert