Aujourd'hui nous sommes le 18/10/2017 il est 04:59:49 Bonne journée !

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Unknown

 

Quand on se promène dans la nature, on peut observer que les végétaux se ressèment spontanément et que d’autres se multiplient par marcottage. Dans nos jardins, on peut mettre en place quelques astuces pour peupler, le moins cher possible, nos espaces de plantes. En plus de semer, on va prélever les rejets, diviser les touffes devenues trop denses, marcotter et bouturer pour partager, échanger et enrichir notre propre collection.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

eisenia fetida hc1 2 8c58c

 

Vous saviez qu’en France uniquement on a environ 150 espèces différentes de vers de terre sous nos pieds ? En réalité il en existe plusieurs milliers d’espèces qu’on regroupe en 13 familles. Quand on parle des Lumbricina, on désigne l’ensemble des vers de terre. Ce sont tous des précieux indicateurs et acteurs de la qualité de nos terres. Un sol sans présence des vers de terre est une terre morte ou voué à l’être rapidement.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le Callistemon, appelé souvent rince-bouteilles ou plante goupillon, est de la famille des Myrtacées. Il existe environ 25 espèces d’arbustes à arbres, au feuillage persistant, et sont tous originaires des zones humides australiennes.

Culture :

En pleine terre, le Callistemon se cultive au soleil, dans un sol frais et fertile avec un Ph plutôt acide. Il ne supporte absolument pas les températures au-dessous des 3 C°. Il est préférable de le cultiver en pot dans certains régions afin de pouvoir le rentrer à l’abri durant l’hiver.

Il se multiplie facilement en fin d’été par bouturage des tiges dans un récipient d’eau ou dans un mélange de substrat sableux.

Conseil :

Comme le Callistemon est originaire des zones humides, il faut l’arroser régulièrement durant l’été, mais sans excès.

Si vous le cultivez en pot, pensez à le rempoter tous les 2 ans en lui apportant, tous les 15 jours, de l’engrais liquide, comme le thé des vermicomposteurs, durant sa croissance.

Une taille légère après la floraison empêche la formation des graines et favorise un port et une floraison plus dense l’année d’après.

Espèces et variétés :

Le Callistemon citrinus ‘Splendens’ est le plus cultivé, d’un rouge brillant il peut atteindre 4 m de hauteur.

Le Callistemon pallidus a des fleurs crèmes à jaune verdâtre et atteint 3m de hauteur. Il résiste relativement bien au froid.

Le Callistemon pityoides est idéal pour la culture en bac. Adulte il atteint seulement 1,50 m et produit des fleurs jaunes.

Famille Myrtacées 
Type Arbuste à petit arbre,vivace.
Floraison De mai à septembre.
Couleur(s) Rouge, rose, blanc, jaune.
Exposition Ensoleillée
Hauteur 1,50 à 4 m
Feuillage Persistant
Utilisation Haie, isolé, bac.
Rustique 0 C°
Sol Riche en humus.
Ph Neutre à acide.
Plantation Printemps
Multiplication Bouturage
Besoins en eau Régulièrement l’été.
Danger pour enfant Non
Danger pour animaux Non

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

24179 103188706381272 5965218 n

 

On trouve le narcisse, un genre qui comprend environ 60 espèces, de façon spontanée autour du bassin Méditerranéen jusqu’en Europe de l’Est. Multiple sont les noms communs qu’on a donné à cette fleur printanière et « Bonhomme », « Chaudron », « Fleur du coucou », « Claudinette », « Marteau » n’en sont que quelques-uns. Quand on parle par contre de la « jonquille », on parle du Narcissus jonquilla, et quand on la nomme « Jeanette » c’est le narcisse des poètes, Narcissus poeticus, qui est désigné.

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

ii iki223tk0 152cfa1f7ae5d46cL’Astilbe est originaire du sud-est de l’Asie et du nord de l’Amérique. On la retrouve en altitude, au bord des cours d’eau, des ravins, des bois et des endroits humides. Actuellement il y a tellement d’hybrides obtenues par croisement qui offrent une large palette de couleurs. Les Astilbes forment des touffes denses denses et restent attrayant durant l’hiver par leurs épis devenus bruns.

Propulsé par Frédéric Grimbert